“On ne met pas son passé dans sa poche, Il faut avoir une maison pour l’y ranger”    J.P Sartre

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE D’ENTREMONT

 

L’association pour la sauvegarde du patrimoine d’Entremont est heureuse de vous accueillir, afin de vous faire découvrir notre village et son histoire. Depuis plus de 40 ans, les bénévoles s’engagent au sein de l’association pour promouvoir le patrimoine du village. De nombreux vestiges sont dispersés aux quatre coins du village et attendent d’être découverts.

Visite du musée :

Pas d'événement actuellement programmé.

Où ?

Maison des Patrimoines 43 résidence de l'Abbaye 74130 Entremont Glières Val de Borne​

Quand ?

Automne 2023 : Visite possible sur RDV 48h à l'avance

Combien ?

Adultes : 5€ Enfants 6 à 12 ans : 3€ Gratuit pour les - de 6 ans Tarifs spécifiques pour les groupes de plus de 10 personnes

Réservation ?

Téléphone : 06.83.48.70.15 Téléphone : 04.50.97.38.37 OT 48h à l'avance contact@entremont-patrimoine.com

Dans le cadre du 80ème anniversaire des combats des Glières, l’Association pour la Sauvegarde du patrimoine d’Entremont,  a tenu à partager ce moment de commémoration en présentant Les témoins de l’ombre, une  lecture théâtralisée qui restitue les témoignages de plusieurs personnes du village ayant vécu les sombres années de guerre 1940-44.

Leurs paroles ont été recueillies sur bande magnétique, dans les années 80, par Gilles Maistre ; puis, plus tard par Yolande Thabuis, Marie-Jo Chavanne et Gisèle Maistre.
Richard Brossier a transféré les enregistrements sur CDRoms.

Patrice-David Deleurtier a retranscrit et mis en forme l’ensemble des témoignages afin de constituer un récit chronologique des événements.

Ces témoins de l’ombre, qui sont-ils ?

 Lucienne, Lina, des femmes courageuses qui racontent leur quotidien difficile pour faire face, souvent seules,  aux aléas et pénuries de l’époque.
Des hommes, Jean-Marie, Lucien, Jules, Jean, Louis, qui se sont levés au risque de leur vie en s’impliquant dans des actes de résistance afin que leur village et leur pays puissent vivre libres.

Mais aussi des enfants, Marie-Thérèse, Christiane et Marc qui ont grandi avec dans leur tête, la guerre pour souvenir.

Tous ces témoins s’en sont allés excepté Marie-Thérèse Mouthon, 93 ans.

Cette lecture publique présentée  dimanche 31 mars 2024, à 16H30, à la salle d’animation rurale d’Entremont a rencontré un vif succès devant une salle comble.

Les récits empreints d’émotion ont fait surgir des larmes chez de nombreux spectateurs.

 Parmi les présents, on remarquait :

  • Antoine de Menthon, vice-président de l’Association des Glières.
  • Miguel Vera,  représentant des descendants des Républicains espagnols ayant participé aux combats des Glières.
  • J.Pierre Perrillat, fils de Raymond Perrillat-Boiteux, photographe des combats des Glières .
  • sans oublier deux témoins ayant vécu, enfants, ces douloureux moments:
    • Yvette Maistre, épouse Agnellet, qui avait 10 ans, en 44, quand les allemands ont fait exploser la boulangerie de ses parents, Louisa et Pierre Maistre
    • Maurice Levet, fils aîné de Lucienne Delajod . Il avait 13 ans quand son père, Lucien Levet, a été arrêté par les allemands, déporté à Buchenwald et est décédé, par la suite, à Dora.

Cette belle réussite est due à :

  • Yolande Thabuis, présidente de l’association, qui, comme d’habitude , n’a pas ménagé ses efforts
  • Patrice-David Deleurtier pour le script et la mise en scène
  • Bernard Candelier pour le montage photos
  • Jean-Paul Erard pour la présentation du livret contenant textes et photos
  • aux bénévoles ayant prêté leur voix aux Témoins de l’ombre :
  • Josette Erard à Lina Vellut
  • Yolande Thabuis à Marie-Thérèse Mouthon
  • Jocelyne Candelier à Christiane Guillaume-Gonin
  • Gisèle Maistre à Lucienne Delajod
  • Yves Goy à son père, Jules Goy et à Marc Bétend
  • Gabriel Guillaume à son père, Lucien Guillaume-Burguet
  • Richard Brossier à Louis Mermillod
  • Jérémie Thabuis à Jean Maistre
  • Stéphane Vannoz à l’abbé Jean-Marie Vibert
  • sans oublier la belle voix de Patrick Boffelli qui tenait le rôle du commentateur
  • Christine Tochon pour ses airs d’accordéon
  • et tous les bénévoles à l’entrée, à la préparation et au nettoyage de la salle.

 Même si les actes courageux de ces femmes et de ces hommes datent de 80 ans, nous devons garder à l’esprit qu’avec les soubresauts mondiaux actuels,  la barbarie rôde à nos portes.

Plus que jamais, il nous faut être vigilants .

Gisèle Maistre

Photos de Jean Paul Erard