Au détour des chemins du village, le promeneur peut découvrir deux chapelles, 4 oratoires et une dizaine de croix. Elevés à l’initiative de personnes ou de familles, ces lieux de prière sont placés en des endroits précis rappelant le souvenir d’un accident ou d’une catastrophe naturelle et sont là en remerciement ou en offrande avec en retour l’espoir d’ une protection céleste.

L’oratoire de la Pesse, construit au 19ème siècle pour demander la protection de la Vierge Marie contre les colères et les crues du ruisseau en contrebas, avait besoin d’une cure de jouvence. L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine a pris l’initiative de le restaurer après avoir fait un appel aux dons. La générosité des habitants a généré la somme de 550 euros permettant d’entreprendre divers travaux ( réfection du socle et des colonnettes, peinture ) réalisés par une équipe de bénévoles et coordonnés par Yolande Thabuis, présidente de l’association.

Une cérémonie d’inauguration est prévue au printemps prochain.

Gisèle Maistre